Série "SharePoint et la Power Platform"//EP 5: "La conclusion"

Dans ce dernier billet, je continue de vous partager des extraits de mon dernier livre, à savoir la première page de la conclusion. Extrait de la page 370

À travers ces lignes, je vous partage mon enthousiasme pour la Power Platform mais également le défi posé par la gouvernance de cette Power Platform en quelques lignes. J'ai d'ailleurs 100 pages de notes que je pourrai bien convertir en livre dans quelques mois. Ensuite, il est difficile de faire une conclusion définitive compte tenu de la jeunesse de la Power Platform.

Quelles évolutions futures pour la Power Platform ?

Cette Power Platform va évoluer : on attend beaucoup de Power Fx (Cf. la présentation officielle de Power Fx https://powerapps.microsoft.com/fr-fr/blog/introducing-microsoft-power-fx-the-low-code-programming-language-for-everyone/) Plein d'autres surprises vont ponctuer les 2 prochaines années avec des outils intelligents viendront faciliter l'adoption des Power Users quant à la conception d'application : je ne peux vous en dire plus à ce stade mais un certain nombre d'annonces Microsoft est en préparation.

  • Power Apps n'est peut-être pas l'outil le plus abouti sur le marché des logiciels de création de formulaire : j'ai vu des solutions d'éditeur tiers plus avancées mais Power Apps est adossé à la Power Platform et à SharePoint, OneDrive, Dataverse...

  • Power Automate représente selon moi la pièce maitresse du dispositif puisqu'il complète Power Apps et Power Virtual Agents, tout comme il complète Microsoft 365 depuis des années


  • Power Virtual Agents est un outil moderne, simple et don très réussi pour son approche No Code mais les cas d'usages sont actuellement assez éloignés des préoccupations bureautiques des Power Users ; je pense que sa destinée peut évoluer avec l'adoption des fonctionnalités collaboratives de Ms Teams


  • De par sa maturité et la spécificité des solutions que l'on crée avec un outil, Power BI reste un outil spécialisé dans l'analyse de données, pour un Power User et pour un spécialiste de la donnée

La Power Platform a-t-elle besoin de SharePoint ?

Les 4 outils de la Power Platform ont besoin des Power Users mais est-ce que la Power Platform a besoin de SharePoint ? Pour achever cette série de billets qui traitaient autant de la Power Platform que de SharePoint, je vous partage que, selon moi, Microsoft doit encore réussir un sacré défi au travers de SharePoint : celui de faire prendre conscience que SharePoint ne sert pas qu'à collaborer autour des fichiers ou à construire un intranet. Dans le dispositif de Microsoft, SharePoint constitue un des clés pour amener les Power Users à préférer y créer leurs sources de données plutôt que dans Excel. C'est un gros défi et j'espère vous avoir convaincu à travers les lignes de ces billets ou des pages de mon livre que SharePoint constitue un bon tremplin pour se lancer dans la Power Platform.

À l'affiche
Posts récents
Par tags
Me suivre
  • Google+ Long Shadow
  • Facebook Long Shadow
  • LinkedIn Long Shadow
  • Twitter Long Shadow